logo

Zoom sur les 7 merveilles du monde moderne

John Doe

John Doe

Globe Trotteur et rédacteur

Pour les critères pour devenir une Merveille du monde moderne, l’esthétique est le critère évident, mais il y a quelques autres éléments à prendre en compte.

La Grande Muraille de Chine

Grande est peut-être un euphémisme. L’un des plus grands projets de construction de bâtiments au monde, la Grande Muraille de Chine est généralement considérée comme longue de 8 850 km. Une étude chinoise contestée affirme cependant que sa longueur est de 21 200 km. Les travaux ont commencé au 7e siècle avant Jésus-Christ et se sont poursuivis pendant deux millénaires.

Pétra : la ville de pierre, Jordanie

L’ancienne cité de Pétra, en Jordanie, est située dans une vallée isolée, nichée entre des montagnes et des falaises de grès. Elle est censée être l’un des endroits où Moïse a frappé un rocher et où l’eau a jailli.  Connue à l’origine sous le nom de Raqmu, la ville de pierre a été classée parmi les 7 merveilles du monde moderne pour son architecture taillée dans la roche, ainsi que pour son système avancé de canalisations d’eau.

Le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro, Brésil

Une autre des 7 merveilles du monde moderne est la grande statue de Jésus de Nazareth aux bras ouverts que l’on peut voir de partout dans la ville de Rio de Janeiro au Brésil. Ce monument Art déco de 30 mètres de haut, situé au sommet du Corcovado, a été inauguré en 1931 grâce au travail conjoint du sculpteur franco-polonais Paul Landowski et de l’ingénieur brésilien Heitor da Silva Costa. Fait intéressant, la statue a été construite en France et est arrivée au Brésil en centaines de pièces à assembler de la tête aux pieds pour pouvoir être érigée sur la montagne.

aj Mahal (Inde)

Le Taj Mahal est un célèbre mausolée situé dans le nord de l’Inde. Il a été construit entre 1632 et 1643 et a subi d’autres modifications jusqu’en 1653. Le bâtiment a été commandé par l’empereur moghol Shan Jahan après que son épouse préférée, Mumtaz Mahal, soit décédée en couches. Attristé par cette perte, l’empereur décida de construire un magnifique mausolée pour servir de dernière demeure à Mumtaz Mahal. On dit que plus de 22 000 ouvriers et 1 000 éléphants ont été utilisés pour construire cette merveille du monde moderne.

Machu Picchu (Pérou)

Machu Picchu est une ancienne cité nichée dans les Andes péruviennes. La ville a été construite par l’empire inca vers 1450 mais a été abandonnée moins d’un siècle plus tard lors de la conquête espagnole du Pérou. Il y a eu beaucoup de confusion sur le but du Machu Picchu depuis qu’il a été rendu populaire par Hiram Bingham en 1911. Cette merveille du monde est souvent appelée à tort « la cité perdue des Incas », un titre qui fait en fait référence au site voisin de Vilcabamba.

Le Colisée (Italie)

En 2018, le Colisée romain était l’attraction touristique la plus populaire du monde entier avec environ 7,4 millions de visiteurs. Le Colisée a été construit entre 72 et 80 de notre ère, d’autres modifications ayant eu lieu entre 81 et 96 de notre ère. On estime que le Colisée pouvait accueillir environ 65 000 spectateurs à tout moment, ce qui en faisait le plus grand amphithéâtre jamais construit à son achèvement.

Chichén Itzá

Chichen Itza est un complexe de ruines mayas situé au centre de la moitié nord de la péninsule du Yucatan, au Mexique. Cette ville maya du Mexique doit son nom à la tribu maya « Ítza ». Elle contient de nombreux temples et monuments, dont le plus célèbre est le « château », une pyramide à degrés.